3ème Journée – Jeudi 15 Septembre 2016

« Du Bocage Normand à la Côte de Nacre »  de  Domfront (61) à Port en Bessin-Huppain (14)  (134 kms)

Dénivelé Positif = 1042 m   –   Dénivelé Négatif = 1164 m

Cliquez sur ce lien pour consulter l’itinéraire sur la carte

Les prévisionnistes de la météo ne se sont hélas pas trompés ! Depuis 2 h du matin, il pleut, et il pleut fort ! Après un excellent petit déjeuner, Daniel, Pierre, Jean-Luc et Claude ne se posent pas de questions ; ils partiront ! Les voici d’ailleurs devant le grill de l’hôtel prêts à affronter les intempéries.

03-01-les-4-au-depart-a-domfront

4 courageux au départ à Domfront

Bernard un peu souffrant, et Denis à qui les médecins ont déconseillé de prendre la route par mauvais temps, décident de monter dans le minibus avec Elisabeth qui prendra le volant.

Durant toute la matinée, aucune photo n’a été prise compte tenu des conditions. Les cyclos vont traverser : 

♦ Lonlay l’Abbaye 

♦ Tinchebray Bocage 

♦ Saint Quentin les Chardonnets

Nous entrons provisoirement dans le département du Calvados.

Ces 3 photos, bien évidemment, ne reflètent en rien la situation météorologique du moment :


puis : 

♦ Vaudry  

♦ La Graverie  

♦ Campeaux  

♦ Torigni sur Vire  

A la sortie de Vaudry, il faut emprunter la D 674 cauchemardesque pour des cyclos compte tenu de son trafic intense et particulièrement empruntée par des poids lourds pas toujours scrupuleux dans le dépassement des vélos !

Les 3 assistants en minibus s’arrêtent au bord de la route en toute précarité, mais 3/4 heures après, toujours pas de cyclos en vue !, et pas de réseau pour téléphoner. Après avoir laissé un message, ils décident de se rendre directement à Torigni sur Vire pour les attendre et acheter de quoi se restaurer, car il est déjà 11 h 30.


Elisabeth, Denis et Bernard vont acheter les sandwiches patisseries et boissons et attendent sur le grand parking du château de Torigni sur Vire. Et il attendront jusqu’à 13 heures avant d’avoir un coup de fil de Claude leur disant qu’ils étaient à 5 kilomètres de Torigni !

A leur arrivée, ils nous expliquent s’être trompés, le Gps ne donnant pas la bonne direction et de surplus s’étant éteint. Il pleut toujours légèrement, et nous nous rendons à une centaine de mètres sous la « halle aux veaux » à l’abri, pour un pique-nique debout.

Claude s’arrête après 75 kms et + de 800 m de dénivelé et poursuit en minibus, tandis que Bernard se prépare à rouler sur les 59 derniers kilomètres. Denis, quand à lui reste au chaud dans le minibus.

C’est donc à nouveau 4 cyclos qui reprennent la route du bocage normand avec comme décors les vergers de pommiers et les célèbres « normandes » avec une robe caractéristique, blanche avec plus ou moins de taches brunes ou bringées (presque noire)

Les Normandes

Les Normandes

 

Les pommiers à cidre

Les pommiers à cidre

Avant la côte, quelques communes défilent : 

♦ Précorbin 

♦ Notre Dame d’Elle 

♦ Bérigny 

♦ Cerisy la Forêt 

03-10-cerisy-la-foret

Cerisy la Forêt

♦ Tournières 

♦ Trévières 

♦ Formigny

A Trévières, arrêt du minibus et des cyclos pour quelques minutes de repos.


Il fait frais (17°), mais il ne pleut plus ; les nuages sont moins abondants.

Nous atteignons enfin le littoral à 

♦ Vierville sur Mer

là ou commence Omaha Beach « La Sanglante » l’une des plages du débarquement américain du 6 juin 1944 où tant de soldats sont tombés. Nous nous arrêtons quelques minutes au 1er mémorial.


En longeant le front de mer, nous faisons un nouvel arrêt à proximité de : 

♦ Saint Laurent sur Mer

au 2° mémorial d’Omaha Beach plus imposant et dont une partie moderne a été érigée récemment sur la plage.

 


Les cyclos peuvent poursuivre leur route encore quelques centaines de mètres au bord de plage, mais devront rejoindre la route principale (D 514) à Saint Laurent sur Mer en remontant sur les falaises par une voie cyclable très pentue. Avant Port en Bessin, nous traverserons : 

♦ Colleville sur Mer   

♦ Sainte Honorine des Pertes

A Colleville, nous passons à proximité du Cimetière Militaire américain, mais sans s’y arrêter compte tenu de l’heure tardive, mais aussi du coût du ticket d’entrée (19,50 €).

03-28-bis-cimetiere-americain-de-colleville

Cimetière Militaire Américain de Colleville sur Mer

Tout le monde arrive enfin au terme de l’étape du jour à : 

♦ Port en Bessin Huppain

et particulièrement à notre hôtel, l’Hôtel de la Marine situé au port.

03-35-hotel-de-la-marine-port-en-bessin-huppain

Hôtel de la Marine Port en Bessin Huppain


Il est 17 h 50, le parcours du jour totalise 134 kilomètres sur 1042 m de dénivelé positif.

Le demi de bière traditionnel sera pris à table offert par Bernard. Nous nous installons dans les chambres confortables avant un dîner excellent et copieux. Au terme de ce repas, Jean-Luc commande pour chacun un verre du succulent calvados de la région et une coupe de champagne pour Elisabeth. La nuit est tombée, et comme la marée est très haute (grande marée), les chalutiers sortent du port pour la pêche qui peut durer plusieurs semaines pour certains. A chaque sortie, la vierge des feux près du phare, sur les hauteurs, salue leur départ. 


Demain, étape sans beaucoup de côtes, mais une fois de plus les prévisions météorologiques sont assez mauvaises : pluie une grande partie de la journée et fraîcheur.