2ème Etape – Mardi 8 Septembre 2015

 

« De la Touraine et la Vienne au Saumurois »  de St Pierre des Corps à Distré (131,6 kms)

Dénivelé Positif = 618 m   –   Dénivelé Négatif = 580 m

Cliquez sur ce lien pour consulter l’itinéraire sur la carte

LLETVAV 2015 067

Le Groupe au départ de St Pierre des Corps

Malgré la proximité de la gare, nous avons passé une bonne nuit calme à l’hôtel Kyriad bien insonorisé, et pris un petit déjeuner copieux. Nous étions prêts au départ quand une « kyrielle » de touristes asiatiques quittait également l’hôtel avec moult bagages. Ils étaient ravis que nous leur tenions les portes de l’hôtel !

Départ donc vers 8 h 20 avec une matinée brumeuse sans soleil jusqu’à 11 h 30. La traversée de St Pierre des Corps, Tours et Joué les Tours est assez difficile comme l’on pouvait s’y attendre. A Joué les Tours, nous prenons le pont au dessus du Cher.

Le Cher prend sa source à Mérinchal dans le département de la Creuse, à 717m d’altitude sur le plateau de Combraille dans le massif central (région naturelle granitique). Il se jette dans la Loire à Villandry. C’est le deuxième plus grand affluent de la Loire après l’Allier.

Dès la sortie de Ballan Miré la route est bosselée.

Nous traversons Pont de Ruan et l’Indre.

L'Indre à Pont de Ruan

L’Indre à Pont de Ruan

L’Indre  prend sa source au nord du Massif Central, à une altitude d’environ 450 mètres, dans la commune Saint Priest la Marche à l’extrême Sud du département du Cher, aux confins du département de la Creuse. Elle rejoint la Loire quelques kilomètres après Huismes près de Bourgueil.

Après Saché, nous faisons une halte à Villaines les Rochers, commune spécialisée dans la vannerie et visitons la Coopérative. Peu avant nous avons effectivement longé des champs d’osier.


Villaines-les-Rochers – Un Village troglodytique au milieu des Châteaux de la Loire

Fabricant français de vannerie d’osier depuis 1849 et producteur d’ osier (pour la vannerie, les bordures de jardins, les plessis,…) et d’osier vivant (pour réaliser des haies, des fascines,…) la Coopérative de Vannerie de Villaines fournit tous les professionnels de la Boulangerie, Hôtellerie Restauration, GMS (Panière à Pain, Corbeille Viennoiserie, Chariot à Pain, Grille Osier, Claie à Porter, Corbeille Saucisson, Corbeille Fromage,…).

 

Nous poursuivons notre route en traversant les landes du Ruchard dont le camp rappelle de vieux souvenirs pour certains.

Après Avon les Roches, nouvel arrêt à l’Ile Bouchard et premier contact avec la Vienne (la rivière) que nous traversons.


La Vienne prend sa source dans le département de la Corrèze dans une commune appelée Millevaches, à 859 m d’altitude. La rivière traverse ensuite les départements auxquels elle a donné son nom: la Haute-Vienne et la Vienne. Elle traverse ensuite l’Indre-et-Loire et se jette dans la Loire à Candes-Saint-Martin, à 30 m d’altitude.

Un peu plus loin, c’est Champigny sur Veude et sa célèbre Chapelle St Louis.


La Sainte Chapelle de Champigny sur Veude est l’une des 7 Saintes Chapelles qui restent sur les 10 initialement (environ). Construite au début du XVI° siècle par Louis 1er de Bourbon, elle a gardé intacte ses vitraux d’origine sur lesquels on peut voir les portraits des Bourbon-Montpensier ainsi que les principales étapes de la vie du roi Saint Louis.

Mais il est déjà 12 h 05, et nous sommes attendus chez Francette et Pierre à Messemé en passant par Pouant et une grande route finalement assez tranquille à cette heure de la journée.


Nous partageons un excellent repas préparé par Francette et sa soeur jumelle, Jacqueline et en compagnie de Jacky, son mari, sous un soleil de plomb.


Le temps passe très vite, il est 15 h 30 et il nous reste encore un peu plus de 50 kms avant d’arriver à Distré. Nous prenons donc congé de nos hôtes en leur donnant rendez-vous vendredi prochain aux Sables d’Olonne.

Départ de Messemé

Départ de Messemé

La suite du parcours sera plus difficile avec du dénivelé, et nous avons le ventre plein !

Beaucoup de soleil et chaleur (25 °) et encore du vent du nord est pas toujours favorable jusqu’à Fontevrault l’Abbaye en passant par Samarçolles, Vezières et Bournand. Par une petite route, nous découvrons de loin l’Abbaye et faisons une petite halte devant son entrée.


A 16 km de Saumur, fondée au début XIIe siècle, puis transformée en partie sous l’Ancien Régime, l’Abbaye de Fontevraud est la plus vaste cité monastique d’Europe conservée en l’état. Nécropole de la dynastie des Plantagenêt, elle abrite notamment les gisants d’Aliénor d’Aquitaine et de Richard Cœur de Lion.

Quel plaisir de retrouver quelques kilomètres plus loin la Loire et la Vienne à leur confluence, à Candes St Martin. Nous passerons devant la très vieille église construite au IV° siècle par St Martin.


En longeant de nouveau la Loire, un nouvel arrêt s’impose à Montsoreau devant son château chargé d’histoire, lui aussi.


Le château de Montsoreau est en 1089 la propriété de Guillaume de Montsoreau, vassal des comtes d’Anjou. En 1152, il est assiégé par Henri II PlantagenêtAlexandre Dumas a rendu célèbre le nom de Monsoreau (orthographié sans t) dans son roman La Dame de Monsoreau.

La route se poursuit sur la D 947 très fréquentée par Turquant, Parnay et Souzay-Champigny. Nous sommes contents de tourner à gauche sur la D 205 beaucoup plus calme et nous découvrons les vignes du Saumurois. LLETVAV  2015 I (46)

Chenin et Cabernet se disputent un terroir crayeux où mûrissent le Saumur et le Saumur Champigny aux senteurs d’iris et des blancs légers comme des dentelles.

 

Notre étape du jour se terminera par Chacé (nous traverserons le Thouet, affluent de la Loire) et enfin Distré où nous trouverons sans difficulté notre hôtel Akéna.

Hôtel Akéna à Distré

Hôtel Akéna à Distré

Il est 18 h 20, nous avons roulé pendant 6 h 45 sur 132 kms. Nous garons nos vélos dans un petit chalet en bois contigü à l’hôtel.

Elisabeth et Monique sont déjà là, et nous pouvons répartir les différentes chambres et prendre notre douche bien méritée. Le repas du soir est réservé au Buffalo Grill à 750 mètres de l’hôtel. L’endroit, à proximité de la grande route qui rejoint Saumur, est malgré tout très calme et propice à une bonne nuit.