1ère Etape – Lundi 7 Septembre 2015

 

« La Route des Châteaux »  d’Orléans la Source à Saint Pierre des Corps   (131,8 kms)

Dénivelé Positif = 152 m   –   Dénivelé Négatif = 214 m

Cliquez sur ce lien pour consulter l’itinéraire sur la carte

Le groupe des 11 au départ de La Source

Le groupe des 11 au départ de La Source

Nous sommes tous présents dès 8 h 15 au 3 rue Eisenhower à Orléans la Source pour ce grand départ tant attendu. 

Pierre et Christiane ont répondu au journaliste de la République du Centre qui publiera un bel article et une photo sur l’édition du Jeudi 10 septembre.

(Article consultable dans la rubrique « Le Club dans la Presse »)

Après le chargement des bagages dans le minibus, nous sommes prêts pour le départ à 8 h 45 :

Le groupe des 10 sur la ligne de départ à La Source

Le groupe des 10 sur la ligne de départ à La Source

Le ciel est bleu et le restera toute la journée ; la température fraiche ce matin (10°) ne dépassera pas jusqu’à midi les 20 °, et le vent assez sensible du nord est nous sera favorable.

Yvon est également présent et nous accompagnera jusqu’à Blois. En partant d’Orléans La Source, nous traversons Olivet puis arrivons sur les bords de Loire et du Loiret à St Hilaire St Mesmin à la Pointe de Courpin, confluence du Loiret et de la Loire.

Le Loiret a été longtemps considéré comme affluent de la Loire, mais il est alimenté en fait par plusieurs résurgences de la Loire dont la première et principale jaillit au Parc Floral d’Orléans la Source au lieu-dit « Le Bouillon »


Nous rencontrons Christophe (un ancien de l’Alls) qui nous attend et qui nous accompagnera également jusqu’à Blois.

Dans un premier temps, nous empruntons l’itinéraire de la Loire à Vélo sur la levée jusqu’au pont de Meung sur Loire (que nous ne traverserons pas), en restant donc sur la rive gauche. 

Le Pont de Meung sur Loire

Le Pont de Meung sur Loire

En passant par Dry, nous rejoignons la D 951 à St Laurent Nouan et quittons le Loiret au profit du Loir-et-Cher. 

Le Moulin Cavier à St Laurent Nouan

Le Moulin Cavier à St Laurent Nouan

 Nous empruntons souvent une piste cyclable,  à Muides sur Loire puis la levée de la Loire à partir de St Dyé sur Loire (Le port historique de Chambord).

Le port fluvial de St Dyé sur Loire  accueillait les matériaux nécessaires à la construction du château de Chambord. Autrefois, Saint-Dyé fût fréquenté par des personnages illustres : La Fontaine, Molière, D’Artagnan et le Maréchal de Saxe. 

Ce matin, la route de la levée n’est pas trop fréquentée, et nous pouvons rouler tranquillement. Nous faisons une halte sur l’aire de vision du château de Ménars situé sur l’autre rive de la Loire. 

Le Château de Ménars (rive droite)

Le Château de Ménars (rive droite)

Le Château de Ménars (XVII et XVIII° Siècles) a été acquis en 1760 par la Marquise de Pompadour, favorite de Louis XV, jusqu’à sa mort en 1764.

A hauteur de Vineuil, nous découvrons la base de Loisirs de Blois située en bordure de la Loire, endroit idéal pour le pique-nique. Elisabeth et Monique sont déjà arrivées avec le minibus. Il est 12 h 15.


Vers 12 h 50, il est temps de repartir, et après avoir dit au revoir à Yvon et Christophe qui vont reprendre la route vers Orléans (via Chambord), nous enfourchons de nouveau nos machines direction Blois Sud. Tout au long de cette traversée, nous pouvons admirer la rive droite de Blois.


 

Nos 2 accompagnatrices vont, elles, visiter le Château Royal de Blois.

Château de Blois

Château de Blois

Grand escalier Château de Blois

Grand escalier Château de Blois

Le Château de Blois réunit autour d’une même cour 4 ailes de 4 époques et de 4 styles différents, véritable panorama historique de l’architecture française. Les restaurations du XIX et XX° siècle complètent l’histoire architecturale du château. 7 Rois y ont séjourné : Louis XII, François 1er, Henri II, François II, Charles IX, Henri III et Henri IX.

Notre étape se poursuit toujours sur la D 751, puis la D 173. A Candé sur Beuvron, affluent de la Loire, nous ne manquons pas la photo qui s’impose.

Candé sur Beuvron

Candé sur Beuvron

Puis, de nouveau sur la D 751, nous faisons une nouvelle halte à Chaumont sur Loire pour découvrir sur les hauteurs son célèbre château depuis les bords de Loire où une batellerie est installée.


Après Rilly sur Loire et Mosnes, le soleil ardent fait monter la température, et nous arrivons à Amboise en entrant auparavant dans le département de l’Indre et Loire.


Nous abordons après Amboise et Lussault sur Loire, le domaine viticole de Montlouis sur Loire et son terroir singulier. De nombreuses caves creusées dans le tuffeau sont présentes à notre gauche sur 8 kilomètres.

LLETVAV  2015 I (45)

Montlouis sur Loire

AOC Montlouis sur Loire – Un terroir entre sable, silex, argile et Tuffeau Les vignes sont plantées sur des sols composés, en surface, d’argile, de sable et de silex. Mais ce qui fait la particularité du terroir c’est le sous-sol dans lequel plongent les racines du Chenin. Le Tuffeau, appelé également craie ou calcaire du Turonien, y règne en maitre. Accessible à une profondeur variable suivant le secteur, il transmet aux vins de Montlouis finesse et force de caractère.

La fin de notre étape approche, nous quittons la départementale à La Ville aux Dames pour arriver finalement à notre hôtel, le Kyriad, tout à côté de la gare TGV de St Pierre des Corps.


Il est 16 h 30, nous avons roulé un peu plus de 6 h 00 sur 132 kms. Nous garons nos vélos dans une salle de réunion de l’hôtel au 1er étage et attendons patiemment nos accompagnatrices qui arriveront peu après. Après prise de possession des chambres et une douche convoitée, une bière ou une boisson fraîche offerte par notre président est très appréciée avant le repas du soir que nous prenons à l’hôtel.

Néanmoins, cette première journée à vélo a été relativement facile ; demain il est annoncé quelques « bosses ».

,

….