Randonnée de Soutien à BARIE

Barie pour web

Samedi 8 juin 2013

L’ALLS va rouler avec le peloton de l’espoir et les bénévoles de BARIE et pour soutenir notre copine Maïté .Maïté DOUCET

Nous nous retrouvons donc à l’Ile CharlemagneBarie 03 pour web   Barie 14 pour web Denis et Claude.

Je suis doublement déçue : d’une part cet endroit , rien à voir avec le centre d’Orléans comme prévu et promis au départ et d’autre part, par le manque de participation des clubs de l’AgglO car certains avaient promis d’envoyer des cyclos et hélas le contrat n’a pas été rempli …dommage.   Pour l’ALLS nous étions 7 : Claude, Denis, Yvon, Geneviève et sa petite fille Margaux accompagnée d’une copine, Serge, Alain et moi; notre copain Didier est venu de Dadonville et il a passé la journée avec nous ; les copains de l’ASPPT était aussi nombreux que nous.

Barie 24 pour webQuand Maïté a vu ce qui était proposé comme petit déjeuner elle a vite téléphoné à sa Présidente pour qu’ils prennent leur petit déj à Novotel avant de venir car cela ressemble plus à un ravito ( jus de fruit, café petits gâteaux secs mais en quantité ..hum….pas de quoi caler l’estomac d’une centaine de personnes).

Les organisateurs nous remettent un maillot jaune.Barie 25 pour web

Barie 26 pour webGeneviève et Margaux posent devant Twiga la girafe, le don d’un artiste de Montmartre.

Yves Henry a créé Twiga et des petites girafes au profit de la recherche sur la polyarthrite rhumatoïde, menée par le laboratoire GenHotel.

Michel Languerre et le Professeur François Cornelis rhumatologue au Centre Hospitalier Sud Francilien de Corbeil Essonnes ( ci dessous),(La Présidente en bleu, Maïté à ses côtés ).Barie 27 pour web                    Barie 28 pour web

Après la collation et les discours, nous partons avec du retard mais il fait beau alors pas de panique on arrivera quand on arrivera …..

Les malades pédalent accompagnés par des kinés ou des médecins mais il leur faut s’arrêter de temps en temps ; le 1° arrêt a lieu à Ardon, et comme prévu dès le départ, Geneviève et les filles rentrent à Saint Jean le Blanc.

Du pain d’épice, des bananes de l’eau sont distribués à tout le monde.

Et le semi remorque conduit par une maitresse femme très sympa malgré sa voix grave , le bus et une voiture repartent suivis par le peloton direction Chambord.

Ca roule doucement mais bien quand même , Pascal, un cyclo belge veille au grain ; il encourage les personnes qui ont quelques difficultés , il les pousse quand il le faut , il les encourage sans arrêt.

Un valide et un malade et parfois 2 malades en tandem ou en pino.Barie 29 pour web

Geneviève, Margaux et sa copine.Barie 30 pour web

Une partie du peloton jaune, le semi remorque et sa chauffeur Béatrice en bleu qui briffe Alain capitaine de route pour l’occasion avant le départ; elle connait la région aussi bien que nous même mieux parfois.Barie 30 pour web  Barie 32 pour web Barie 33 pour web

Nous ferons encore 2 arrêts avant l’arrivée sur Chambord , les belges sont émerveillés de voir le château et tous lèvent le pied pour mieux l’admirer.

Alain capitaine de route a parlé avec le parrain de BARIE qu’il a reconnu pour l’avoir vu à la télé, il s’appelle BARIE Marka et il chante dans le groupe Marka & his Blue Orchestra.

il est très gentil il remplace les pilotes de tandem quand ils sont fatigués et il a bien parlé avec Alain.

Puis arrivés sur place les bénévoles de BARIE préparent le repas , nous autres cyclos nous sortons notre casse croûte du sac.

Barie 34 pour web

Après la photo de groupe , les cyclos vont repartir dans l’autre sens , les premières gouttes se font sentir mais 4 fois rien, du moins, pour le moment…..Barie 35 pour web

Merci à Jacques le mari de Maïté pour cette très belle photo.

Donc nous repartons au début tous ensemble puis l’allure s’accélère et le compteur s’affole ; derrière des cyclos se font lâcher et j’en fais partie ; j’attends un cyclo de l’ASOA qui a des soucis cardiaques et qui ne peut pas dépasser 25 km/h …on en est loin , alors je l’attends accompagné du copain Riton de l’ASPTT , sa femme décroche aussi ; Claude se retourne de temps en temps pour voir la situation à l’arrière et Christophe un ancien de l’ALLS très gentiment nous attend.

Les gouttes se rapprochent de plus en plus et dans le virage de La Ferté Saint Cyr ça dégringole et en plus il y a de l’orage .

Les 2 copains de l’ASPTT ont peur de l’orage et ne veulent pas s’arrêter comme nous sous un gros sapin , on les voit filer …on est là bloqués sous le sapin et on commence à prendre les égouts , l’orage tourne il part et il revient et ça recommence le ciel est noir; on est près d’une maison alors on s’avance doucement pour essayer de trouver un abri plus sûr en nous dirigeant vers la maison, , là un éclair passe entre moi et le cyclo de l’ASOA, quelle trouille nous avons eue !; la dame nous fait signe de s’abriter sous sa pergola . Nous allons rester là au moins 45 minutes tellement il pleuvait.

Le retour s’est fait comme on a pu toujours avec de l’eau mais nettement moins si ce n’est l’eau sur la chaussée qui nous asperge à volonté !

Alain s’est abrité lui aussi dans une cabane sur les conseils du propriétaire. Puis il est rentré tout seul.

Les autres cyclos devant sont rentrés en égrenés c’était un peu chacun pour sa peau et tant mieux tout le monde est bien rentré.

Maïté va rentrer le 16 juin après voir assisté au Congrès à Madrid, elle va bien mérité un peu de repos.

Barie 36 pour web

Nous avons vraiment passé une journée qui va rester longtemps gravée dans nos mémoires , quelle belle leçon de vie.

Christiane

Retrouvez BARIE sur Internet : http:// www.barie.be.fr/

spacer